Sahara occidental: la justice espagnole classe une deuxième plainte visant Brahim Ghali

Sahara occidental: la justice espagnole classe une deuxième plainte visant Brahim Ghali

Le haut tribunal madrilène de l'Audience nationale en Espagne a classé, mardi, une deuxième plainte pour "tortures" visant le président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) et chef du Front Polisario, Brahim Ghali, rapportent des médias, citant un communiqué de la juridiction.

 

"Le juge en charge de l'affaire au sein du haut tribunal madrilène de l'Audience nationale a décidé de classer la plainte visant Brahim Ghali et d'autres personnes pour tortures", a indiqué le haut tribunal dans un communiqué.          

"Il n'existe aucun indice raisonnable pouvant établir que Brahim Ghali ait ordonné directement ou indirectement de porter atteinte à l'intégrité du plaignant, le dénommé, Fadel Breika, car il n'y a pas de témoignage direct ou d'autres preuves le confirmant", a ajouté le tribunal.

Accueilli en Espagne en avril 2021, le président Ghali avait été  auditionné par la justice dans le cadre de deux plaintes: celle de Fadel Breika, désormais classée, et une autre pour "génocide" qui avait été classée en octobre 2021.

A l'issue de son audition, Brahim Ghali a pu quitter librement l'Espagne.

 
Read 5 times

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.