Libye: aucun accord sur les élections de décembre à l'issue de la réunion du FDPL

Libye: aucun accord sur les élections de décembre à l'issue de la réunion du FDPL

Les dernières discussions au sein du Forum sur le dialogue politique libyen (FDPL) n'ont pas réussi à déboucher vendredi sur un accord sur les conditions de la tenue des élections prévues en décembre prochain.

 

Le sous-secrétaire général des Nations Unies et coordinateur de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye, Raisedon Zenenga, a jugé regrettable dans son discours de clôture que la réunion, entamée lundi dans un lieu secret en Suisse, ne soit pas parvenue à un accord.  

"Malgré toutes les opportunités, il n'y a toujours pas de terrain d'entente. Le peuple libyen se sentira certainement déçu, car il aspire toujours à la possibilité d'exercer ses droits démocratiques lors des élections présidentielle et législatives du 24 décembre", a-t-il déploré. 

"Au moment où nous concluons cette session, je vous encourage à continuer à vous consulter entre vous pour trouver un compromis viable et cimenter ce qui vous unit", a exhorté M. Zenenga.

L'envoyé spécial du SG de l'ONU en Libye, Jan Kubis, avait appelé, dans son allocution à l'ouverture des travaux de ladite réunion, les membres du Forum de dialogue politique libyen(FDPL) "à dépasser les différends et à se mettre d'accord sur le maximum possible de questions".

Mardi, la chaîne d'information libyenne 218 a fait savoir que des divergences importantes ont caractérisé les travaux de la réunion du FDPL quant notamment au mode d'élection du prochain président libyen.

"L'option pour une liste individuelle ou avec colistiers pour les candidats à la présidentielle a été la principale divergence. L'exclusivité de la nationalité pour le candidat à la présidentielle et les prérogatives du futur président ont été aussi des points de discorde", a souligné le média libyen.

Les divergences entre les membres du FDPL ont été aussi importantes, au sujet du mode de l'adoption de la nouvelle Constitution "en ce sens que certains plaident pour l'adoption de la nouvelle Constitution par la Chambre des représentants du peuple et d'autres mettent en avant la voie référendaire".

 
Read 16 times

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.