Covid-19: augmentation de 68% du temps passé à travailler à distance en Algérie

Covid-19: augmentation de 68% du temps passé à travailler à distance en Algérie

Une augmentation de 68 % du temps passé à travailler à distance est constatée en Algérie, selon une enquête menée par le Consumer Lab de l'équipementier télécoms suédois Ericsson, qui a conclu que la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19 et le confinement ont donné "un coup d'accélérateur" aux services digitaux en Algérie.

 

Cette enquête, menée en Algérie sur un échantillon de 1011 répondants âgés de 15 à 69 ans à travers le territoire national entre les mois de novembre et décembre derniers, a révélé qu'"il a été constaté une augmentation de 68 % du temps passé à travailler à distance", affirmant "un intérêt croissant des personnes sondées pour la mise à niveau de leur réseau afin de pouvoir continuer alternativement leur activités professionnelles et personnelles".

L'enquête portant sur l'impact de la pandémie de la Covid-19 dans pas moins de 31 pays dont l'Algérie et ses conséquences sur la future réalité urbaine, a également révélé que "durant la pandémie, les consommateurs ont migré massivement leurs habitudes et leurs besoins quotidiens vers les plateformes en ligne", précisant qu'il s'agit d'"une tendance qui s'inscrira dans la nouvelle normalité qui, selon les utilisateurs, façonnera leur vie quotidienne dans un délai de 1 à 2 ans".

Pour ceux qui travaillent ou étudient désormais plus de 5 jours par mois à domicile, l'enquête indique que "leur utilisation de la connectivité mobile comme complément est 2 fois plus élevée que le reste de la population connectée à internet", et que "les catégories des étudiants et de la population active ont accru leur temps de connectivité entre 1 à 2h et 1 à 6h par jour respectivement".

"De ce fait, tout le monde passe plus de temps en ligne. Les consommateurs de tous les groupes d'âge ont augmenté le temps total qu'ils passent en ligne d'environ 2h par jour, principalement sur les réseaux sociaux pour ne pas perdre contact avec l'environnement. Les jeunes ont tiré pleinement parti des plateformes d'apprentissage en ligne pour faciliter leur apprentissage à distance. Les aînés ont considérablement augmenté leurs achats en ligne pour maintenir la distanciation sociale avec les autres mais aussi utiliser les services de santé en ligne et de livraison de repas à domicile pour les aider dans leur vie professionnelle et familiale", a commenté Yacine Zerrouki, Directeur général d'Ericsson Algérie.

Concernant la réalité de demain dans les villes, il a été constaté que "58% des consommateurs s'attendent à continuer à travailler à distance" et que "la socialisation ralentira pour laisser plus de place à la santé et au commerce électroniques", révèle l'enquête qui estime qu'il est aussi attendu qu'"un cinquième des opérations des commerces se dérouleront sur les plateformes numériques au moment où 2 sur 5 des personnes interrogées sont intéressés par de nouveaux services de RA/RV".

"Pour ce qui est des principaux changements attendus dans la société d'ici 2025, quelques 50% pensent que la plupart des divertissements, de la culture et des rassemblements sociaux de toute taille se produiront sur les plateformes en ligne", a commenté, pour sa part, Ahmed Reda Berrah, Solution Architect auprès d'Ericsson, estimant que "près de 50% pensent que les robots dotés d'intelligence artificielle (IA) entraîneront la perte d'emplois alors que 47 % croient que la technologie aura résolu bon nombre des problèmes liés au changement climatique".

Par ailleurs, dans sa 20e édition de son rapport sur la Mobilité faisant un état des lieux régulier du marché mondial des télécoms, Ericsson a indiqué que "le nombre d'abonnements mobiles 5G devrait dépasser les 580 millions d'ici la fin 2021, au rythme d'un million de nouveaux abonnements mobiles 5G par jour" et que "la 5G est en passe de devenir la génération mobile la plus rapidement adoptée de l'histoire, au vu du nombre des nouveaux abonnement quotidien".

Le même rapport note aussi que "la Chine, l'Amérique du Nord et les marchés du Conseil de coopération du Golfe sont en tête pour le nombre d'abonnés, tandis que l'Europe connaît un démarrage lent", faisant savoir que "les abonnements 5G avec un appareil compatible 5G ont augmenté de 70 millions au cours du premier trimestre 2021 et devraient atteindre 580 millions d'ici la fin de l'année".

 
Read 15 times

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.